Logo Volkswagen Velizy Automobiles

Voiture et départ : les 10 points à vérifier

Vous vous apprêtez à partir en vacances et à prendre le volant pour un long trajet ? Il faut alors penser à contrôler l’état de votre véhicule. Voici une série de 10 points à vérifier afin de partir l’esprit tranquille et en toute sécurité.

Voiture et départ : les 10 points à vérifier

1.  Les pneus

Des pneus usés augmentent les risques de crevaison, de même que des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés. Il est donc important de contrôler l’état général de vos pneumatiques : vérifiez qu’il n’y ait pas d’écorchures, d’hernie, d’objets incrustés… et vérifiez également leur usure. Il y a pour cela plusieurs témoins d’usure sur le pneu représentés par de petites bosses au fond des sillons ou des sculptures.

Pensez aussi à ajuster la pression de vos pneus selon la charge de votre véhicule. En général, les préconisations de pression se trouvent sur la portière du conducteur ou dans le carnet d’entretien. Les réglages de pression se font à froid (les pneus chauds augmentent la pression). N’oubliez pas non plus de vérifier votre roue de secours.

 

2.  Le niveau d’huile moteur

Contrôlez le niveau de votre huile afin d’assurer le bon fonctionnement du moteur. Pour cela, stationnez votre véhicule sur un sol plat et faites-le une fois que le moteur est froid. Le niveau se contrôle à l’aide d’une jauge placée sous le capot de votre voiture. Munissez-vous d’un chiffon, retirez la jauge, essuyez-la, replongez-la jusqu’à la butée et ressortez-la. Le niveau doit se trouver entre les deux repères mini et maxi : ni en-dessous, ni au-dessus. Au besoin, complétez avec une huile de même viscosité.

 

3.  Le liquide de refroidissement

Pour continuer avec les vérifications sous le capot, contrôlez également le niveau du liquide de refroidissement. Il se vérifie à l’œil nu et doit lui aussi se situer entre les témoins minimum et maximum. S’il y a besoin de compléter, assurez-vous que le moteur soit bien froid afin d’éviter tout risque de brûlure et ne complétez qu’avec du liquide de refroidissement, jamais de l’eau.  

 

4.  Le liquide de freins

Le niveau de liquide de freins se vérifie aussi visuellement et doit se trouver entre un seuil maximum et minimum. Si le niveau est proche du minimum, cela indique généralement une usure des plaquettes de frein. Normalement, un témoin d’usure s’allume sur le tableau de bord lorsque les plaquettes sont presque au bout.

 

5.  Le filtre à air

Le filtre à air se change régulièrement : tous les 20 000 km. Il assure le bon fonctionnement du moteur en le protégeant des impuretés du flux d’air. Un filtre à air qui n’est pas changé régulièrement encrasse et bouche l’arrivée d’air au moteur et entraîne une surconsommation du véhicule. Pensez donc à le contrôler.

 

6.  Le liquide lave-glace

Dernier point à vérifier sous le capot, mais qui a tout de même son importance, est le niveau du liquide lave-glace. Un pare-brise propre vous assure une meilleure visibilité et ainsi une meilleure sécurité. Si besoin, complétez le réservoir ; vous pouvez également ajouter un produit anti-moustiques.

 

7.  L’éclairage

Vérifiez l’ensemble de l’éclairage de votre véhicule. Pour cela, le plus simple est de le faire avec l’aide d’une personne supplémentaire. Faites fonctionner les clignotants, les feux stop, les feux de croisement, les feux de route, les feux antibrouillard et assurez-vous qu’ils fonctionnent tous, et à l’avant et à l’arrière.

Nettoyez les optiques à l’aide d’un chiffon et vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures, de cassures ou de condensation. Un défaut d’éclairage, en plus de pouvoir vous coûter cher, est aussi dangereux.

 

8.  La climatisation

Une climatisation doit être entretenue régulièrement. Le niveau de fluide frigorigène doit être contrôlé tous les 3 ans environ afin d’assurer le bon fonctionnement de la climatisation. De même, le filtre d’habitacle doit être remplacé tous les ans. C’est lui qui protège le conducteur et les passagers des poussières, des pollens et des gaz d’échappement.

 

9.  Les balais d’essuie-glace

En période estivale, on oublie souvent les risques d’averse ou d’orage et il n’est pas rare que l’état des balais d’essuie-glace soit négligé. Ils sont aussi un élément de sécurité puisqu’ils permettent une bonne visibilité en cas de pluie. Avant de partir, prenez 5 minutes pour nettoyer votre pare-brise, cela vous permettra par la même occasion de vérifier qu’il n’y a pas d’impact ou de fissure.

 

10.  Gilet de sécurité et triangle

Afin de vous protéger vous et les autres en cas de panne ou d'accident, votre véhicule doit être équipé d’un gilet de sécurité et d’un triangle de signalisation.

N’oubliez pas non plus que depuis 2012, il est obligatoire d’avoir un éthylotest non usagé dans son véhicule. 


Vous souhaitez plus d'informations sur les différents contrôles à effectuer ou vous voulez faire vérifier votre véhicule ? 


Contactez notre équipe

Partagez cet article :

Nous contacter

Conception & Réalisation : Rollingbox